Souvenirs, souvenirs des JO par Raymond Depardon

Pour son rituel album de fin d'année, Reporters sans Frontières revient sur les Jeux Olympiques et leurs enjeux géopolitiques. L'association pour la défense de la liberté de la presse propose de revivre cet événement sportif mondial accueilli avec faste notamment par la dictature chinoise en 2008, puis par la Russie six ans plus tard, à travers l'objectif de Raymond Depardon.

A positionner dans le linéaire des magazines d'actualité générale, cet album est codifié 03981 et est vendu 9,90 euros.

En 2008, Reporters Sans Frontières (RSF) avait manifesté à Olympie, Paris et Hong Kong, en interpellant les personnalités politiques et sportives sur le sort de la presse et des journalistes en Chine. En 2014, à Sotchi en Russie, le combat de RSF avait continué.

Photographe et documentariste de renom, Raymond Depardon était présent pour les JO à Tokyo en 1964, à Grenoble en 1970 et à Montréal en 1976. Il a vécu et photographié des moments d'histoire comme le poing levé des athlètes afro-américains à Mexico en 1968, la silhouette cagoulée d’un preneur d’otages à Munich en 1972, la placidité satisfaite de Leonid Brejnev à Moscou en 1980.